L'éducation cosmique et l'éducation à la paix

"Nous pouvons améliorer la race humaine en aidant l'enfant à construire sa personnalité et à acquérir sa liberté morale. L'un des moyens pour y parvenir est l'éducation cosmique, qui donne à l'enfant une orientation et un guide dans la vie.
Car cette éducation a pour objectif de préparer l'enfant pour la tâche qui l'attend dans sa vie d'adulte, de façon à ce qu'il se sente à l'aise dans son propre environnement dans lequel il lui faudra vivre, plus tard, comme un être indépendant." (Maria Montessori)

L’éducation cosmique est introduite auprès de l’enfant âgé de six à douze ans en tant que représentation du monde entier et de l’univers dans son ensemble, dans l’objectif de lui faire sentir qu’il est un « agent cosmique » : l’enfant est invité à embrasser le monde entier, élargir son point de vue, regarder plus largement que l’environnement de son foyer, de son école et de ses connaissances proches.

Comprendre qu’il fait partie d’un tout lui permet de mieux prendre en compte ses fondamentaux personnels, ce qui l’aide à forger ses propres valeurs et croyances.

Maria Montessori a été témoin de deux guerres mondiales, a connu la pauvreté et l’injustice en Italie et a poursuivi sa mission en Inde. Elle a insisté sur l’importance de l’éducation des enfants pour changer le monde – un monde dans lequel la paix doit être considérée comme un mode de vie, comme en témoigne l’extrait suivant de son livre L’Éducation pour la paix :

"L’enfant ne doit plus être considéré comme le fils de l’homme, mais plutôt en tant que créateur et père de l’homme montrant le chemin vers une vie meilleure et nous apportant la lumière. Quand on parle de paix, on ne parle pas de paix partielle entre des peuples séparés en nations, mais d’un mode de vie permanent pour toute l’humanité."

Maria Montessori, L’Éducation pour la paix.

L’éducation Montessori est alors considérée non seulement comme une méthode d’éducation, mais aussi comme un nouveau style de vie à adopter pour créer le futur homme qui est l’enfant d’aujourd’hui.

Maria Montessori a réfléchi sa méthode d’éducation, afin qu’elle permette aux enfants de satisfaire pleinement leurs besoins de développement instinctifs et personnels et de les aider donc à devenir des adultes bien équilibrés à l’abri de désirs névrotiques. Elle espérait que sa méthode se répandrait suffisamment à travers le monde, afin que des millions d’adultes élevés et éduqués dans cette ambiance soient libres de tendances comme la frustration, la cupidité et l’agression. Et qu’ainsi, progressivement, les menaces qui pèsent sur la paix mondiale diminueraient et disparaîtraient.

En 1937, une série de conférences offre à Maria Montessori l’occasion de développer sa conception de l’éducation. Ses réflexions sont toujours d’actualité. Au sixième Congrès international Montessori (Copenhague, 1937), elle remet en cause le système scolaire :

« Qu’apprend l’enfant à l’école ? À ne pas aider les autres, à ne pas souffler à ses camarades la réponse qu’ils ne connaissent pas et à ne se préoccuper que de deux choses : en fin d’année, être admis dans la classe supérieure et obtenir des prix qui lui vaudront ses victoires dans la compétition avec ses camarades. »


 

Cette vision cosmique est l'expression, l'interprétation personnelle de Maria Montessori concernant l'univers et l'être l'humain, elle représente la clé de toute son œuvre.
Maria Montessori nous invite à considérer l' univers comme étant un grand organisme "intelligent, cohérent, organisé et vivant" animé d'une énergie dans lequel l'être humain est un acteur de l'évolution de la vie, doté par la nature d'une intelligence et d'une conscience individuelle.

Ce grand corps infini, est composé d'éléments vivants et non-vivants qui se sont organisés, associés, selon leur nature inhérente, à la suite d'une grande explosion, le big-bang pour créer ce que nos sens perçoivent comme étant l'univers ; l'ordre et l'harmonie s'établissent lorsque les lois naturelles sont respectées. Toute cette organisation scientifique et naturelle de la matière se déroule selon des schémas qui répondent à des lois universelles, que l'on peut constater par des expériences très simples qui seront le support concret des cinq grandes leçons de l'éducation cosmique.

  1. La création de l'univers

  2. L'apparition de la Vie sur Terre

  3. L'évolution de l'Homme

  4. L'invention des mathématiques

  5. L'invention de l'écriture

©2020 par Association Viens, vis et deviens : la joie de grandir en liberté.